Ordre de la semaine 5 : Du 26 au 30 janvier 2015

 

Mesdames, messieurs, bonjour à toutes et à tous,
 
La Cérémonie des Couleurs a lieu tous les lundis, son sens et sa fonction sont :
- Accueillir les nouveaux arrivants,
- Partager avec vous les informations de la semaine à venir,
- Manifester et exprimer notre attachement aux valeurs de l’École et plus largement aux valeurs de la profession. 
L'activité de l'école

- Du Lundi 26 au vendredi 30 janvier : Semaine du modèle français de la Sécurité civile.

- Du Lundi 26 au mardi 27 janvier : RAID de cohésion de la FILT 85 à Canjuers dans le var.

- Du Mardi 27 au mercredi 28 janvier : Séminaire REAC (Référentiel décrivant les  emplois, les activités et les compétences des officiers Sapeurs-pompiers du tronc commun des personnels du service de santé et de secours médical) + RAC (Référentiel décrivant les activités et les compétences des sapeurs-pompiers volontaires) du SSSM.

- Du Mardi 27 au jeudi 29 janvier : Dans le cadre de DUCS, nous accueillons la société AREVA pour une "formation incendie " au Plateau technique.

- Vendredi 30 janvier : Le Directeur de l'ENSOSP, le Colonel Francis MENÉ participera aux vœux de l'ENTENTE et au pot de départ du Colonel BARDO à Valabre.

 

 

Les valeurs à l'ENSOSP

- Les valeurs humaines de dévouement, de courage et d’engagement, car ces valeurs sont aux fondements de l’identité des sapeurs-pompiers et de tous ceux qui oeuvrent au sein de l’ENSOSP. Elles sont symbolisées par l’hommage aux morts. Mais aussi, par la présence imposante de la « main du protège-toi de toi-même » qui nous ramène aux valeurs d’humilité, de loyauté et de solidarité,

- Les valeurs professionnelles (légalité, efficacité, adaptabilité, continuité, probité, exemplarité), car elles fondent l’action de tout agent public. Elles sont symbolisées par notre rassemblement : officiers en formation, intervenants, personnels ENSOSP, quels que soit les statuts : SPP, SPV, membres du SSSM, personnels administratifs et techniques, contractuels, etc.,
 
- Les valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité, car l’École est dans son essence même une école de la République. Ce profond attachement à la République est symbolisé par les honneurs rendus au drapeau,
 

- Nos autres valeurs sont disséminées sur notre site, cette semaine je souligne : la Laïcité

Le 11 janvier dernier environ, 4 millions de personnes se sont rassemblées à Paris, ainsi qu’un peu partout dans le pays dans une grande marche républicaine pour la liberté d’expression et contre le terrorisme.

A cette occasion, durant cette journée d’exception où la France a pris conscience d’elle-même, comme l’écrivait il y quelques jours le romancier Jean-Marie LECLEZIO : « les barrières des classes et des origines, les différences des croyances, les mûrs séparant les êtres n’existent plus. Il n’y avait qu’un seul peuple de France multiple et unique, divers et marchant d’un même cœur ».

Mais, aujourd’hui, deux semaines après cette marche historique, deux semaines après cette journée d’exception, que reste-t-il et que restera t’-il dans les temps à venir, de ce peuple de France qui s’est vécu, le temps d’un instant, comme une Nation à l’unisson ?

Comment, après les temps de la sidération et de l’émotion, ouvrir ce matin sur ce carré de cérémonie, le temps de la réflexion et de l’action ?

Il n’appartient à personne ici de s’ériger en maître à penser et chacun, en tant que citoyen et en tant qu’homme, peut avoir sa propre opinion.

C’est d’ailleurs cette insolente liberté, dont on oublie trop souvent le privilège de ceux qui en jouissent, qui est en cause dans ce terrible drame.

Rappelons en effet que dans notre République, l’Art. 11 de notre constitution stipule :

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. »

Donc, si cette liberté d’expression et de penser appartient à chacun d’entre nous, elle s’exerce, en France, sous le contrôle du juge,  dans le cadre des valeurs de la république dont fait partie la valeur de laïcité que j’ai choisie aujourd’hui.

Dans notre institution républicaine, il s’agit à la lumière de l’actualité terroriste, de vous  inviter à la réflexion sur cette idée, non moins républicaine de Laïcité.

Les assassins ont implicitement évoqué le « blasphème », mais la notion de blasphème n’a plus sa place dans notre société démocratique, dont la laïcité, qui repose sur la séparation du religieux et de l’État, constitue un des piliers.

La critique de la religion y est admise et le fait d’outrager la divinité ou la religion n’y est pas réprimé.

Le massacre perpétré par des islamistes intégristes dans les locaux de Charlie Hebdo, pour “venger le Prophète” outragé par les caricatures de Mahomet parues dans cet hebdomadaire voici plus de 7 ans, nous invite, au-delà du sentiment d’horreur qu’il suscite, à comprendre comment notre droit, qui exprime nos valeurs, concilie la liberté du droit d’expression avec le respect des croyances.

Ces caricatures comme d’autres touchant à la religion catholique, ont en effet été portées devant les juridictions compétentes.

Au cas d’espèce, l’affaire Charlie Hebdo  a été jugée par le tribunal de Paris en 2007, saisi par une association musulmane du chef d’injure en raison de l’appartenance à une religion du fait de la publication des “caricatures de Mahomet” dans cet hebdomadaire.

Il serait trop long ici de relater tous les attendus du jugement auquel je vous renvoie, mais le journal a été relaxé. Ainsi notre droit positif consacre les principes essentiels qui fondent notre République laïque, dans son rapport avec les croyances.

La laïcité est ainsi définie par certain philosophe, comme étant une « double incompétence » : incompétence de l’état pour intervenir dans le fonctionnement des religions, incompétence des religions pour intervenir dans le fonctionnement de l’Etat.

La guerre contre le terrorisme islamiste est d’abord la guerre du droit contre l’obscurantisme et la barbarie.

Alors si 4 millions de personnes se sont assimilés à Charlie Hebdo, ce n’est pas forcément par adhésion à une ligne éditoriale, mais c’est plutôt, au-delà de la solidarité compassionnelle, pour marquer leur attachement indéfectible à la liberté d’expression, illustrant l’idée de Voltaire ainsi formulée : « Je hais vos idées mais je me battrais jusqu'au bout pour que vous puissiez les exprimer ».

Et lorsque l’essentiel est en cause il n’est plus question de tergiverser mais de se rassembler comme l’exprime Louis Aragon lorsqu’il écrit : "Quand les blés sont sous la grêle, Fou qui fait le délicat, Fou qui songe à ses querelles au cœur du commun combat"

Et je laisserai le dernier mot au dessinateur Cabu, mort dans l’attentat, en lisant la préface qu’il a ainsi rédigé pour un livre à paraître ;

« Ni les religions et leurs intégristes,

Ni les idéologies et leurs militants

Ni les bien-pensants et leurs préjugés

Ne doivent pouvoir entraver le droit à la caricature

Fut-elle excessive »

 

Les Formations
Total des effectifs : 502

Les Arrivées :

Je vous souhaite donc la bienvenue à l’ENSOSP

Plus particulièrement à tous ceux qui commencent leur formation aujourd’hui sur le site de l’ENSOSP :
 
- FAE DE COMMANDANT 2015-02 (14)
 
 

Au Pôle Pédagogique : (Aix-en-Provence)

- FA de Capitaine 2014-3 (48)

- FA de Capitaine 2015-1 (48)

- 83 ème FILT de 1ère classe (33)

- 84 ème FILT de 1ère classe (43)

- 85 ème FILT de 1ère classe (48)

- FALT1C 2014-6 (14)

- FALT1C 2015-1 (16)

- FILT 2C 2014-5 (48)

- FILT 2C 2014-6 (48)

- FILT 2C 2015-1 (48)

- Master IMSGA "management stratégique de situation de crise" (9)

 

 

 

 

Au Plateau Technique : (Vitrolles)

- FILT SPV module Chef de groupe 04 (18)

 

Sur le site d'Oudiné : (Paris)

- F-CGPT-2015-1 (24)

- F-PRV2_2014_5 (37)

 

En Ecoles Chargées de Missions

- FAE MAJOR L 2012-01 : (51) SST - MNG,

- FAE MAJOR C 2012-02 : (25) Chef de garde.

Vous êtes chez vous dans cette école. Profitez ;

- De ce que vous apprendrez en formation,
- Du partage au sein de vos groupes et avec les autres,
- Des activités périscolaires et des ressources et savoirs,
- De la région et des espaces de convivialité.
 
Je vous souhaite une bonne semaine de formation et de partage, la plus riche et la plus conviviale possible.
Télécharger l'ordre de la semaine
Prises de vues