Selon l'article 2 de son décret fondateur du 7/06/2004, l'Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers assure les 5 missions suivantes :

// La formation de Officiers de Sapeurs-Pompiers

La mise en oeuvre de la formation initiale et continue des officiers de sapeurs-pompiers professonnels et volontaires.

En 2017, l'ENSOSP aura formé près de 5300 officiers et assuré près de 66 000 journées stagiaires.
 

// La formation en matière d'incendie et de secours

La formation, en matère d'incendie et de secours, destinées notamment aux élus, aux fonctionnaires, aux cadres d'entreprises et aux experts français ou étrangers.

L'ENSOSP en 2017 aura formé 80 fonctionnaires et élus dans le domaine de la prévention ou de la lutte contre l"incendie.
 

// L'animation du réseau des écoles de sapeurs-pompiers

L'ENSOSP, dans son rôle d’animation du réseau des écoles de sapeurs-pompiers coordonne, en liaison avec les Préfets de zone, les formations et les actions de coopération assurées par ces écoles.

Par ailleurs, l'Ecole nationale se veut au cœur de multiples réseaux afin d’échanger, d’identifier et d’intégrer les évolutions de pratiques. Elle est un membre très actif du : Réseau des Ecoles de Service Public (RESP), Club des SDIS (réseau IDEAL Connaissances), Réseau des écoles européennes de protection civile (EFSCA), Réseau des Ecoles Chargées de Mission (ECM) que l’ENSOSP pilote, Réseau des Ecoles Départementales de Sapeurs-Pompiers (EDSP).

// La recherche

La recherche, les études, l'évaluation, la prospective, la veille technologique ainsi que la diffusion de l'information en matère de Sécurité Civile.
Retrouvez les publications de l'ENSOSP, en cliquant >ICI<.

Dans ce domaine, l'année 2017 a été riche en publications, puisqu'il a été publié 4 numéros de la revue "Perspectives", 156 articles d'actualités, 11 fiches pratiques, 52 articles d'expert...
 

// Le développement des actions de coopération internationale

L'Ecole nationale inscrit son action dans le cadre de la commande gouvernementale et d'opérations de coopération partenariales pour lesquelles elle exporte le savoir-faire français. Les secteurs privilégiés sont l'Europe, l'Euro-méditerranée et un ancrage spécifique sur chaque continent.