Actions de formation à l'étranger 2013

Actions de formation à l'étranger

La coopération internationale est axée sur la formation des sapeurs-pompiers, la protection civile, l’aide humanitaire et les projets d’étude et de développement.

L’ENSOSP inscrit son action dans le cadre de la commande gouvernementale et d’actions de coopération partenariales. Au plan stratégique, les secteurs privilégiés pour l’action internationale de l’ENSOSP sont:

  • l’Europe (action partenariale)
  • l’Euro- Méditerranée (action de leadership)
  • un ancrage spécifique sur chaque continent (action de veille)

Formation à la gestion des risques NRBC

 

Au sein de l’Europe, l’ENSOSP partage, échange, développe des partenariats dans le but d’harmoniser les pratiques opérationnelles et de valoriser ses pôles d’excellence et ses installations techniques. Sur les autres continents, l’ENSOSP répond aux actions de formation demandées par les pays tiers en fonction des critères et des objectifs retenus par la DGSCGC. Elle renforce ses liens avec des pays partenaires pour construire des actions durables et efficaces.

Chaque année l’ENSOSP est essentiellement présente sur la scène internationale en organisant des actions de formation et d’expertise à l’étranger, en accueillant des délégations étrangères, en intégrant des stagiaires étrangers dans les formations dispensées sur ses différents sites, en proposant des échanges de stagiaires et d’intervenants et en échangeant des bonnes pratiques au sein de réseaux orientés à l’international.

Les « actions internationales » de l’ENSOSP cherchent à valoriser les pratiques professionnelles de la sécurité civile française. Elles sont centrées sur la formation des acteurs du secours et de la protection civile.

Cette année, cette volonté de valorisation de la sécurité civile française s’est portée également sur l’implication dans le soutien de la filière industrielle française de sécurité civile.

 

Formations pour l’étranger
En 2013, ce sont 60 actions de formation qui ont été organisées, représentant 4 262 journées stagiaires, dont 1 398 se sont déroulées sur les différents sites de l’ENSOSP.
Formation à la gestion des risques NRBC
Le constat sur l’année 2013 fait apparaitre une activité stabilisée par rapport à celle de l’année 2012. Bien que très légèrement inférieure, elle reste toutefois très soutenue. Cette sollicitation importante est consécutive notamment à l’élargissement du nombre de pays partenaires et aux actions programmées dans le cadre du partenariat avec l’Algérie et la Tunisie. Certaines actions particulières ou nouvelles sont à signaler :

  • La poursuite des formations réalisées pour la protection civile algérienne dans le cadre de la démarche d’accompagnement du pays vers son autonomie en termes de plan de formation, de capacités pédagogiques et d’infrastructures de formation
  • Une première formation à l’ENSOSP de 5 chefs de corps (ou adjoints) de Polynésie française à la fonction de chef de groupe (5 semaines de formation)
  • Une première formation de prévention appliquée à l’opération à l’étranger (Algérie),
  • Une formation sur la doctrine GOC de l’ENSOSP au profit des 48 directeurs de willayas en Algérie (homologues des DDSIS)
  • Une première formation « relation publique » de niveau 1 à 3 à l’étranger (Maroc)

Echanges de stagiaires

  • Projet de promotion en Suède avec la FILT 77,
  • Projet de promotion en Irlande du Nord avec la FILT 78
  • Participation à l’exercice international FENIX organisé par la faculté des sapeurs-pompiers polonais
  • Réception de 4 stagiaires polonais pour une période de formation d’une semaine

Nous avons également mené une action particulière, consécutive au déplacement de la FILT 76 au Québec en 2012, en accueillant un stagiaire québécois au sein du Master Gestion des Risques de Sécurité Civile.

Echanges d’expertise

  • Visites et échanges avec l’Asie du Sud Est et le Brésil sur la thématique NRBCE
  • Accueil d’un exercice européen qui a permis d’échanger et d’observer les différentes pratiques
  • Participation à un exercice transfrontalier en Belgique afin de valider un dispositif opérationnel à développer
  • Mission d’expertise et de formation « Prévision Schéma National d’Analyse et de Couverture des risques » en Tunisie