La semaine dernière s’est tenu à l’ENSOSP le premier Conseil d’administration de l’année.

Il a été présenté, aux membres, de ce conseil le compte financier de 2017 qui représente un exercice de rigueur particulièrement observé et déterminant pour l’image de bonne gestion que l’on peut renvoyer à nos administrateurs.

C’est ainsi qu’aujourd’hui je souhaite vous parler de rigueur.

La rigueur est la qualité d’une personne qui se caractérise par son exactitude, sa précision et son exigence intellectuelle. Elle est opposée à l’approximation que nous devons tous éviter et elle n’est pas loin du rigorisme dont nous devons tous nous garder.

Notre fonction d’officier et de gestionnaire garant de la bonne utilisation des deniers publics doit sans cesse nous amener à trouver cette constante et juste rigueur dans l’exercice de notre métier. Mais au-delà, cette rigueur n’étant pas l’exclusive du domaine financier, nous devons l’exercer constamment au jour le jour au service de nos concitoyens car c’est, avant tout, cela qu’ils attendent de nous dans l’exercice de notre métier.

 

Carré de cérémonie du 19/03/2018