La liberté

Lundi dernier (lundi 25 septembre 2017), j’accueillais la nouvelle promotion de lieutenant de 1ère classe. Mon discours d’accueil est toujours, pour moi, l’occasion de rappeler ce qui me semble être les caractéristiques fondamentales que doit détenir un officier. J’ai ainsi, ce jour-là, beaucoup insisté sur la notion de liberté et c’est donc de cette valeur dont je vais vous parler aujourd’hui. La liberté est l’état d’une personne ou d’un groupe qui n’est pas soumis à des contraintes extérieures, que ce soit par une autre personne, par un pouvoir ou encore par des idées. Cette idée de contrainte peut s’observer plus facilement lorsqu’elle est mise en œuvre par un pouvoir totalitaire sur un peuple ou encore par quelqu’un de fort à l’endroit de quelqu’un de plus faible car la restriction de liberté est directe. Par contre, cette contrainte extérieure peut parfois prendre des formes plus sournoises. Nombreux sont ceux en effet qui, un jour, ont demandé un service pour se retrouver contraint ensuite dans leur liberté d’action parce que leur était sans cesse rappelé leur statut de débiteur. En tant qu’officier en charge de management, il est fondamental de bien intégrer toute l’importance que revêt notre liberté dans le plein exercice de nos responsabilités. C’est pour cela que dans nos rapports aux autres et, en particulier avec nos équipes, notre attention et notre clairvoyance par rapport à autrui doit être particulière afin de ne pas se laisser amputer d’une partie de cette liberté. Par le Contrôleur Général Hervé ENARD, lors de la traditionnelle cérémonie des couleurs du lundi sur le carré. Publié le 02/10/2017