Retour en vidéo sur la cérémonie du 14 juillet 2020

Retour en vidéo sur la cérémonie du 14 juillet 2020 place de la Concorde à Paris
Le commandant Benoît Rossow faisait partie de la première promotion d’officiers-élèves de l’Ensosp à défiler en 2006 à Paris. Depuis il est au rendez-vous chaque année pour accompagner les défilants à Paris ou Marseille. Retrouvez son témoignage ainsi que les images des entraînements aixois et de la cérémonie inédite place de la Concorde. Pour la 15e année consécutive, les élèves officiers et cadres de l’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (Aix-en-Provence) ont eu l’honneur de participer à la cérémonie du 14 juillet à Paris. La promotion défilante était la 100e promotion de lieutenant de 1re classe, qui a fait sa rentrée à l’Ensosp en décembre 2019. Elle a choisi pour nom de baptême « Charles de Gaulle ». En hommage au général, et à son action pour les droits des femmes, le premier rang de la garde au drapeau était exclusivement féminin. Quatre officiers des services de santé et de secours médicaux défilaient également. Le contrôleur général Hervé ENARD, directeur de l’Ensosp, était en tête d’un détachement de 49 officiers-élèves (lieutenants, capitaines, commandants) et cadres de l’Ecole nationale. A l’issue de leur formation, articulée autour du management, du commandement opérationnel et de la gestion de crise, ces officiers commanderont les 250 000 sapeurs-pompiers civils de France, femmes et hommes, professionnels et volontaires, qui sont le premier maillon de la chaîne de secours. « Cultiver le passé, enfanter l’avenir, tel est notre présent » Casque Franck, sabre ou épée, épaulettes et contre-épaulettes, la tenue portée par les cadres et les officiers-élèves pour les cérémonies officielles et les défilés de la Fête nationale marque l’attachement de l’Ensosp à la tradition. Pour concevoir le casque en 1933, la société Franck s’est inspirée de celui des poilus. Pendant plus d’un demi-siècle, il a accompagné tous les sapeurs-pompiers en opération, avant d’être abandonné pour le casque F1 en 1985. Le sabre est inspiré de celui des officiers d'infanterie qui avaient choisi cet attribut militaire vers 1850. Il fait aujourd'hui partie de la tenue de cérémonie de l'Ensosp pour symboliser le commandement. C'est aussi le cas de l'épée portée par les officiers du service de santé et de secours médical. Au travers de cette tenue, il s’agit de perpétuer la tradition, de rendre hommage aux collègues tombés en service commandé et à leurs familles ainsi qu’aux grandeurs et aux servitudes d’un engagement de jour comme de nuit.