Retex sur la Semaine du modèle français de sécurité civile

Bilan du 1er Atelier ENSOSP lors du congrès de Chambéry

Présenté lors du 1er Atelier proposé par l’ENSOSP lors du congrès de Chambéry, le 10 octobre dernier, ce module d’une semaine est organisé dans le prolongement des recommandations de la commission « Ambition volontariat » en milieu de FILT, vise à développer l’approche sociologique des sapeurs-pompiers volontaires, la complémentarité entre les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires ainsi que le management de l’engagement citoyen au sein des SDIS.

Cette action pédagogique a débuté en novembre 2011 et concerne 5 formations d’intégration de lieutenants.

Voir le film de présentation de la Semaine du modèle français de sécurité civile : http://www.dailymotion.com/video/x15wlug_film-cong...

1/ Ce module s’articule autour de trois axes :

  • L’importance du dispositif complémentaire SPP/SPV et de son management.
  • L’importance de la consubstantialité entre le monde associatif et le service public.
  • L’optimisation du management d’une ressource précieuse et fragile.

Les grands axes du projet sont les suivants :

  • des apports théoriques sur les fondements en sociologie, en management et sur l’histoire des secours Français,
  • RETEX et témoignage sous forme de tables rondes,
  • Mise en place de situations d’apprentissage pour poursuivre l’expérimentation IPAAF,
  • Utilisation de la méthode d’apprentissage par résolution de problèmes, (participer à la campagne de recrutement de SPV, conduite de changement dans des dossiers délicats comme la mise en place d’un nouveau système d’alerte, rapprochement de centres, …)
  • Professionnalisation des intervenants et préparation des animations pédagogiques.

2/ Organisation des séquences :

  • 40% d’apports théoriques et contextuels.
  • 40% consacrés aux situations d’apprentissage ou apprentissage par résolution de problèmes (historique, loi SPV, communication engagement citoyen, Maintien CPI, Système d’alerte gestion de la disponibilité).
  • 20% concernant des retours d’expérience et des tables rondes avec différent acteurs gestionnaires du volontariat (directeurs, PUD, cadres chargés SPV, employeurs).

En marge de cette semaine, l’ENSOSP met  en place une nocturne animée par le président de la FNSPF qui profite de cette occasion pour présenter l’activité fédérale de l’année et la prospective pour l’année suivante.

3/ Retour d’expérience :

La moyenne des notes obtenues de l’évaluation à chaud que l’ENSOSP réalise dans la cadre du suivi de la qualité est de 7,5 points sur 10. L’écart type entre la note minimum et maximum est d’un point.

Une évaluation complémentaire réalisée par chaque FILT, destinée à organiser le sens critique collectif des stagiaires et à formuler pour l’ENSOSP des observations constructives, donne un indicateur précis de la mise en œuvre et des écarts de perception des actions de formation. Cela a déjà permis à l’ENSOSP de prendre en compte l’intérêt de placer l’historique du modèle Français de sécurité civile lors de l’installation en  formation.

Il est à noter que le management des sapeurs-pompiers volontaires est réalisé également durant d’autres temps de la formation d’intégration lors de situations d’apprentissages issues de la refondation pédagogique de l’ENSOSP.

Enfin il est également important de noter que les intervenants associés à ce nouveau dispositif pédagogique sont satisfaits de la posture proactive des stagiaires, cela met en évidence les enjeux du volontariat et la spécificité de son management, découverte indispensable pour les officiers stagiaires qui n’en n’ont pas l’expérience, et réinterroge les autres sur leur expérience en tant que sapeur-pompier volontaire depuis leur nouvelle position de cadre.

Les points forts exprimés par la FILT 80 lors de la semaine du 2 au 6 septembre 2013 sont :

  • L’ouverture d’esprit apportée par cette semaine.
  • Le développement du sens critique.
  • L’importance de la sociologie du volontariat.
  • L’adaptation d’un mode de management de proximité intégrant la complémentarité SPV/SPP pour se conformer au principe de réalité de notre modèle Français de sécurité civile.

Cette semaine consacrée au management et à la sociologie du volontariat a été présenté au conseil national des SPV. Celui-ci a reconnu toute son importance et le bien fait d’un tel enseignement pour les lieutenants.

La principale recommandation d’amélioration pour ce module est de l’inclure dans le programme de capitaine (fait pour la formation qui a débuté en septembre) et d’essayer d’avoir des périodes de redite lors d’autres formations FAE afin que cela devienne un reflex de management.

4/ Les perspectives :

Elles portent sur :

  • la mise en place d’une semaine du modèle français de sécurité civile pour la FAC (Capitaines) du 9 au 13 décembre 2013.
  • l’étude de faisabilité d’un temps de formation croisé entre promotions d’officiers volontaires et professionnels sur les modules d’officier de garde.