Lumière sur les agents de l'ENSOSP

Lumière sur les agents de l'ENSOSP : 2ème série de portraits

2ème série de portraits :

Frédéric PELAGALLI, Assistant juridique au sein de la Division des affaires administratives et juridiques (DAAJ). A l’ENSOSP depuis 1 an

En 2012, l’ENSOSP a conclu 362 conventions et a géré le suivi administratif de 130 marchés actifs. Du conseil juridique aux besoins en fournitures de bureau, l’équipe de la DAAJ met son dynamisme au service de l’école. En son sein, Frédéric s’occupe plus particulièrement des marchés publics et des conventions. Il gère la préparation avant le mandement des marchés, prend en compte l’expression des besoins des différentes divisions, prépare le marché public en lui-même. Ensuite l’analyse est faite dans les divisions et il contrôle les rapports d’analyse et met également le marché en ligne sous le logiciel Civitas afin que les divisions puissent faire leurs bons de commande, leurs engagements etc…

Avant d’intégrer l’ENSOSP, Frédéric avait déjà l’habitude de côtoyer des uniformes puisqu’il a été gendarme pendant 20 ans, il a commencé en escadron de gendarmerie mobile à Digne-les-Bains puis il a été motocycliste pendant 10 ans à Marseille et à Roanne. Ensuite, il s’est reconverti dans l’administratif et est allé sur la base aérienne d’Istres à la cellule marché public.

Habitant à Aix-en-Provence, il connaissait l’ENSOSP et a suivi son développement. Il a été attiré par le fait que ce soit une école nouvelle avec des infrastructures de haut niveau, cela lui semblait être un bel outil pour travailler.

Gilles GAULTIER, Formateur au Plateau Technique, Département des Formations d’Intégration (DEFI). A l’ENSOSP depuis 4 ans

En 2012, le département des formations d’intégration (DEFI) a réalisé 45 433 journées stagiaires. Sur le plateau technique, Gilles s’occupe de la programmation des formations, de la direction et de l’animation des exercices. Il participe également aux modules chef de site et chef de colonne qui se déroulent sur le pôle pédagogique dans les salles GOC.

Avant d’intégrer l’ENSOSP, Gilles avait une excellente connaissance du milieu pompier car il en avait expérimenté tous les statuts. En effet, dès ses 13 ans, il a été jeune sapeur-pompier puis à 16 ans, il a rejoint les sapeurs-pompiers volontaires. Ensuite, devenu majeur, il a intégré l’armée, les marins pompiers de Marseille, puis à 20 ans, il est retourné dans le civil au SDIS de l’Essonne. Promu sous-officier à 27 ans, il a poursuivi sa carrière dans les SDIS d’Ardèche et des Yvelines.

Après 20 ans de métier dans l’opérationnel, il a eu envie de partager son expérience et de se tourner vers la formation. Il connaissait la réputation de l’ENSOSP, il a donc relevé un nouveau défi en devenant formateur à plein temps.

Philippe PODUTI, Responsable des espaces verts au sein de la division des services techniques (DST). A l’ENSOSP depuis 5 ans

En 2012, les services techniques ont travaillé à l‘achèvement de la construction de l’ENSOSP avec la livraison de l’hôtel 7 au 1er trimestre 2012 et la réalisation de travaux de finition comme l’aménagement de l’ex place d’armes, le plateau d’entrainement NRBCE, l’arrosage automatique, les patios en végétation méditerranéenne… Dans ce service Philippe passe beaucoup de temps en plein air, bravant la météo car il s’occupe de tous les espaces verts du pôle pédagogique et du plateau technique ce qui représente environ 35 hectares. Il est également très polyvalent car lors des grands événements de l’école, les agents des services techniques sont amenés à travailler en équipe.

Avant de rejoindre les rangs de l’ENSOSP, Philippe travaillait à Montgenèvre dans les Hautes Alpes, un emploi qui évoluait au grès des saisons : l’hiver, il était conducteur de machine (dameuse) et s’occupait de maintenance et le reste de l’année, lorsqu’une partie des pistes de ski cédait la place au golf, il était intendant de terrain, « green keeper ».

Lorsqu’il est arrivé en Provence suite à un rapprochement familial, il connaissait et appréciait déjà l’ENSOSP et son environnement professionnel puisqu’il avait été sapeur-pompier volontaire pendant 17 ans. Il a donc intégré le personnel de l’école en tant que conducteur de bus avant d’être affecté à la maintenance.

Eric BASSO, Logisticien de santé au SIMURGE, SSSM-FORSAN. A l’ENSOSP depuis 3 ans

En 2012, le SIMURGE ( Simulateur d’Urgences Extrahospitalières) a assuré pour les seuls ateliers de l’urgence, 258 journées-stagiaires correspondant à 12 formations. Le volume total de formation ayant été de 1314 journées stagiaires. Le travail d’Eric y est dense et varié : il installe les salles de travaux dirigés et de simulation, il réalise les enregistrements vidéo qui servent au debriefing, il entretient le matériel comme les mannequins et fait l’inventaire des consommables nécessaires à la simulation (objets médicaux). Il veille également à ce que le matériel médical présent sur le pôle pédagogique (à l’infirmerie, à l’accueil ; dans les hôtels, à la restauration etc…)  soit opérationnel.

Avant d’intégrer l’ENSOSP, il a été agent d’entretien à l’hôpital de Nancy puis il a passé le concours d’ambulancier et a exercé pendant 5 ans au SAMU. Il a ensuite passé un concours d’agent de maitrise et est resté 4 années supplémentaires à l’hôpital de Nancy. Puis il est descendu dans le sud de la France pour être ambulancier à Montfavet, le centre hospitalier à vocation psychiatrique d’Avignon avant de retourner à Nancy, toujours en tant qu’ambulancier SMUR.

La simulation médicale suscitait son intérêt et il souhaitait continuer à travailler dans le secteur médical, il a donc postulé au Simurge dès que l’opportunité s’est présentée. Un des attraits principaux de son poste est la dimension humaine, le fait de recevoir des gens de toute la France mais aussi de l’étranger comme ce fut le cas avec les formations de médecins algériens.

1ère série de portraits :

Dominique Bigot - Assistante de la division des Formations Spécialisées et du Directeur du Département des Formations de Professionnalisation (DEPRO) en doublure avec l’assistante du directeur du Département. A l’ENSOSP depuis 5 ans.

Les Formations Spécialisées sont un des grands volets de l’ENSOSP, en 2012, elles ont représenté un volume de 16 511 journées stagiaires. Le travail y est donc dense et les tâches de Dominique sont plurielles : Elle participe à l’organisation pratique du service, fait le suivi du courrier et des conventions de partenariat, elle transmet les candidatures intervenants au service concerné, s’occupe de la gestion administrative des évaluations écrites des stages. Dans ses missions, il y a également l’archivage, le suivi des agendas, l’accueil téléphonique, la prise de notes et le compte-rendu des réunions ainsi que le renfort des autres assistantes du département en cas de besoin.

Avant de postuler à l’ENSOSP, Dominique a travaillé pendant 7 ans à la Caisse d’Allocations Familiales de Seine et Marne, 12 ans en SSII à Grenoble (standardiste hot-line et assistante technique et commerciale), secrétaire dans un office notarial à Aix et assistante technique et administrative chez un distributeur de téléphonie fixe et mobile à Vitrolles.

Mais, bien avant son entrée à l’ENSOSP, le monde sapeur-pompier ne lui était pas inconnu puisque son mari avait été sapeur-pompier de Paris pendant plusieurs années puis officier de sapeurs-pompiers volontaire, et il avait effectué des stages à l’ENSOSP lorsqu’elle était encore située à Nainville.

 

Mounire Ben Belghit - Administrateur réseaux et systèmes au sein de le Division des Systèmes Informatiques. (DSI). A l’ENSOSP depuis 6 ans.

L’ENSOSP est une structure résolument tournée vers l’extérieur, il lui est donc indispensable de posséder des infrastructures informatiques et téléphoniques au point. C’est le rôle de la DSI d’y veiller, et en son sein, Mounire s’occupe tout particulièrement des infrastructures réseaux téléphoniques et de la téléphonie mobile. A côté de cela, il gère la rédaction et le déroulement des marchés ainsi que le suivi des facturations et les relations avec les fournisseurs.  Il assiste également les utilisateurs, le personnel de l’école, au quotidien dans les problèmes qui peuvent se présenter à eux.

Le passé professionnel de Mounire et riche et varié puisqu’il a été militaire pendant 8 ans, 2 ans chez les parachutistes puis 6 ans dans le 1er régiment d’infanterie de Sarrebourg. Ensuite, il a suivi une formation pour obtenir un BTS en informatique et réseaux et a travaillé 6 ans pour une société en tant qu’administrateur réseaux et systèmes, il avait en charge plusieurs sites hôteliers et un centre d’appel.

C’est ensuite qu’il a rejoint l’ENSOSP motivé par  le challenge que représentait la construction d’un système informatique complet. Il était également intéressé par le fait de retrouver chez les sapeurs-pompiers une structure hiérarchique semblable à celle du milieu militaire dont il était issu.

 

Pascale ROYERE - Assistante logistique pour les services techniques et logistiques. A l’ENSOSP depuis 6 ans.

En 2012, 6000 déplacements ont eu lieu en train ou en avion et 40 000 personnes ont été transportées par les navettes ENSOSP. Derrière ces chiffres impressionnants, il y a un service et dans cette équipe, Pascale est chargée de toutes les réservations de train, avion pour les personnels, les intervenants et les stagiaires, plus spécifiquement des FILT. Elle s’occupe également des réservations d’hôtellerie pour les personnels de l’ENSOSP, des locations de bus et de voitures pour les événements comme le congrès national des sapeurs-pompiers. Elle participe à l’accueil lors de l’arrivée des FILT car  elle veille à tous leurs transports tout au long de leur « scolarité ». Toutes ces tâches comportent un aspect commercial car l’ENSOSP cherche les meilleurs tarifs pour une qualité optimale dans une optique de réduction des coûts.

Avant de rejoindre les rangs de l’ENSOSP, Pascale a travaillé pour diverses entreprises privées du sud de la France dans lesquelles elle était hôtesse d’accueil. Elle a découvert l’ENSOSP alors qu’elle cherchait un poste dans la réservation de voyages professionnels. Ce type de postes multi-tâches l’intéresse car ils permettent des relations en interne mais aussi avec les prestataires extérieurs. Elle était aussi attirée par l’esprit d’appartenance et avait l’envie de découvrir le milieu sapeur-pompier.

Elle aime tout particulièrement le travail en équipe mais dans des postes avec une certaine autonomie comme celui-ci ou elle peut cumuler relationnel, accueil, organisation et anticipation.

 

Arnaud Canaguier - Adjoint au Chef du service activités physiques et sportives A l’ENSOSP depuis 3 ans

Vous allez vite le découvrir, Arnaud est un passionné de sport, sa mission principale à l’ENSOSP est l’encadrement des séances d’activités physiques des différentes formations, qu’elles soient pratiques ou théoriques. Il planifie les séances, prépare et entretien le petit matériel, le parc de VTT de l’école et la salle de remise en forme. Il s’occupe également de l’organisation des Raids de Cohésion et aime diversifier les activités présentées aux stagiaires afin de leur faire découvrir de nouvelles disciplines.

Arnaud a une formation universitaire en STAPS, il se destinait au professorat d’Education Physique et Sportive en collèges et lycées mais l’envie de devenir sapeur-pompier a été plus forte. Il a passé son concours de sapeur en 2001 et en 2002 il a été recruté par le SDIS du Puy-de-Dôme. Il y a fait 8 ans en service opérationnel dans un Centre de Secours. Puis il a saisi l’opportunité qui s’offrait à lui à l’ENSOSP car elle lui permettait de rester dans le milieu pompier tout en mettant en pratique de façon plus poussée sa formation universitaire.

Ce qui le motive le plus dans ses missions à l’école c’est de concevoir et de participer aux raids de cohésion des FILT. C’est un travail qui commence très en amont du raid avec les sapeurs-pompiers des lieux qui accueillent les épreuves sportives. Ensuite le déroulement du raid permet de faire connaissance avec les stagiaires dans les premiers jours de leur formation. Cela va nouer des liens qui, par la suite, vont permettre une bonne implication des stagiaires dans les séances qu’ils auront tout au long de leur formation. Car, ne l’oublions pas, l’activité physique est un bon vecteur de cohésion qui permet de se faire plaisir dans une pratique collective dans les séances encadrées mais aussi de façon personnelle en dehors des cours.

Dominique Bigot et le Lieutenant-Colonel Cassou
Mounire Ben Belghit
Pascale ROYERE
Arnaud Canaguier