La FILT 78 est en Suède pour son projet de promotion

La FILT 78 est en Suède pour son projet de promotion du 23 au 30 mars

Le projet de promotion de la FILT78 porte sur les nouveaux risques liés aux nouvelles technologies et plus particulièrement sur le domaine écologique. Leur projet se concentre sur les risques inhérents aux énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, éoliennes…) et aux maisons basse consommation.

La Suède est tout naturellement apparue comme le pays le plus adéquate pour réaliser ce projet de promotion grâce à son utilisation développée des énergies renouvelables. La ville de Malmö a été choisie car cette ville permettait de réaliser l’ensemble du projet sur une même région. En effet, elle possède un quartier écologique (le quartier BO01), une école de Sapeur-Pompier basée à Revinge ainsi qu’une université faisant des recherches dans le domaine.

Dès leur arrivée à Malmö,  3ème ville de Suède, les officiers de l’ENSOSP ont pu découvrir la plus haute tour du pays culminant à 200 mètres de hauteur la Turning Torso. Ils se sont ensuite rendus dans le quartier écologiste qui a la particularité d’avoir un impact environnemental nul  grâce à l’utilisation des énergies renouvelables type éolienne et solaire. Chaque habitant peut y bénéficier d’une vue sur la mer, sur un plan d’eau ou sur une œuvre d’art.

Lundi 25 mars :

Matinée :

Pas le temps de profiter du radieux soleil suédois, car c’est une journée studieuse qui attendait la FILT 78

Avec tout d’abord un accueil chaleureux par le directeur MBS College de Revinge , Mats Ingelström, francophile, francophone et amateur de bons mots, qui a agréablement surpris les officiers de l’ENSOSP par sa connaissance de notre pays et de ses subtilités.

Celui-ci leur a présenté la structure nationale du MSB et ses missions, à savoir :

  • Préparer la société aux crises majeures.
  • Offrir une assistance pendant et après les urgences et crises.
  • Travailler conjointement avec les municipalités, les régions, les secteurs privés et associations.

Certifié ISO 9001 et  14001,le MSB College de Revinge est l’un des 4 pôles de formation et d’entrainement du pays  (avec ceux de  Karlstad, Stockholm, et  Sandö) Il compte 200 employés sur le site et est  doté de nombreuses installations d’entrainement et de simulation. Il peut ainsi former  4000 à 6000 stagiaires, Suédois et étrangers (La FILT 78 a ainsi côtoyé un détachement de pompiers hollandais, utilisateurs réguliers du site).

Le modèle  suédois a ses particularités : les sapeurs-pompiers, organisés en corps communaux mais pilotés au niveau National par une direction dépendante du ministère de la défense,  sont spécialisés en Incendie et en secours routier, alors que le secours à personne revient à des paramedicaux.

 Les stagiaires, recrutés sur dossiers scolaires viennent au MSB suivre deux années de cours et de pratiques intensives, à l’issue de cette formation les diplômés qui souhaitent devenir sapeurs-pompiers peuvent présenter leurs candidatures dans les corps communaux, alors que d’autres stagiaires s’orienteront vers le secteur de la prévention.

Après-midi :

Après un copieux repas La journée s’est poursuivie avec une conférence de Stefan Svensson, de l’université de Lund, à la fois professeur et officier de Sapeur-pompier volontaire

Ont été successivement abordés :

  • D’abord l’organisation opérationnelle des sapeurs-pompiers suédois (composition des engins, fonctions et grades des SP).
  • Puis La sécurité en intervention avec de surprenantes statistiques d’accidentologie comparée des pompiers suédois  et de leurs homologues étrangers (US, Angleterre, Nouvelle Zélande…mais pas la France)
  • Avant de conclure sur l’évolution de la prévention incendie en Suède de 1860 à nos jours et ses apports opérationnels.

La journée s’est terminée par un apéro terroir en présence de Karine Mace, contact privilégié de la délégation française au sein du MSB College et de Grégory Lavallé , leur interprète.

Au menu, des spécialités françaises et suédoises bien sûr, mais aussi échanges, convivialité et bonne humeur…

 

Mardi 26 mars :

4eme jour en Suède et… quatrième jour de ciel bleu dans un pays qui n’en fini pas de surprendre par la douceur (relative) de son climat. La FILT78 est prête pour son 4ème jour en Suède (et toujours sous une tempête de ciel bleu...)

Nouvelle journée studieuse avec le professeur Patrick Van Hees, de l’université de Lund, établissement qui possède le 1er département en Europe délivrant un diplôme universitaire ingénierie du feu et de la sécurité. Patrick Van Hees est chercheur en comportement au feu des différents matériaux (équivalent des laboratoires LNE, CSTB…) Pointu, mais soucieux de toujours illustrer ses propos par des exemples concrets, il n’hésite pas  à partager avec nous les enseignements de ses recherches ; nous avons ainsi  pu aborder le cas des BBC : le comportement au feu de leurs  matériaux isolants et les problématiques liées à leur ventilation, susceptible dans certains cas de propager des incendies.

Après 5 heures d’amphithéâtre, entrecoupées de sympathiques « coffe break », la délégation de l’ENSOSP a pu profiter du soleil et de la fraicheur revigorante de la Skannie. Une visite guidée du plateau technique a été organisée avec un instructeur du MSB College, prêt à répondre à toutes les questions et à réchauffer la délégation française quand le besoin s’en fait sentir avec une démonstration de leur caisson à gaz liquéfié .

Rustique, utilisant beaucoup les containers maritimes, mais fonctionnel et  très complet, leur plateau technique possède à peu près tous les cas concrets dont rêve le Sapeur-Pompier en formation. On peut ainsi trouver une citerne TMD dans un étang, des dizaines de caissons à gaz, une ferme avec des chevaux (en métal…le travail avec des carcasses s’étant avéré déstabilisant pour les manoeuvrants) et même un paquebot.

La journée s’est achevée par la visite des remises du MSB, la FILT 78 a ainsi pu observer à loisir les particularités scandinaves telles que la fameuse lance Cobra à très haute pression  capable de percer les murs grâce à un abrasif. Ou encore les solides fourgons incendies Scania et Volvo équipés en haute et basse pression.

 

Mercredi 27 mars :

Ce mercredi achevait 3 jours d’enseignements et de partages théoriques avec Patrick Särdqvist professeur de l’université  de Lund, spécialiste des propriétés de l'eau et de son utilisation dans la lutte contre  l’incendie.

Il a tout d'abord présenté à nos officiers une approche suédoise de la prévention de ses débuts à nos jours, avant  de justifier  à grand renfort de diagrammes et formules, les choix locaux en matière d’attaque des feux et notamment en ce qui concerne l'utilisation d’eau pulvérisée en basse ou comme c'est devenu la norme chez nos amis scandinaves, en haute pression.

Dès 13h la délégation de l’ENSOSP a retrouvé Stefan Svensson. Il leur a fait découvrir le laboratoire : ce laboratoire est vitré et permet d’observer le comportement au feu des matériaux. Puis, conformément à la pédagogie du MSB, la FILT78 a pu voir sur le plateau les applications concrètes des enseignements dispensés  plus tôt dans la semaine.

Ils ont également eu le privilège d’assister à la démonstration de la lance cobra capable de percer les murs grâce à son abrasif et sa pression de 200 bars : bien utile pour refroidir un local depuis l’extérieur. De retour en amphithéâtre, Stefan Svensson a répondu à toutes les questions opérationnelles en n’hésitant pas à remettre en question certaines certitudes.

La soirée fut enfin une occasion de remercier le directeur Mats Ingelström pour  l’accueil reçu, lors d'un diner solennel, en tenue de cérémonie: élégance française oblige.

Après  la remise de cadeaux, insigne de la promotion et sabre d'officier français, le chef suédois a  charmé les papilles avec son saumon, son savoureux filet de rennes et autres mûres boréales.

La FILT 78 en Suède