HYRESPONSE : Une délégation se rend aux Etats Unis

Projet européen HYRESPONSE : Une délégation se rend aux Etats Unis

Dans le cadre du projet HYRESPONSE (projet européen lié à la formation au risque hydrogène) une délégation composée du Lieutenant-Colonel Bertrand CASSOU, chef de la division des formations spécialisées de l’ENSOSP et de Mr Franck VERBECKE ingénieur sécurité hydrogène chez AREVA stockage énergie, a été reçue au Pacific Norwest National Labaratory (PNNL) de Richland dans l’état de Washington aux USA.

Cette rencontre avait trois objectifs :   

- Présenter le projet Hyresponse à nos hôtes

- Découvrir l'état d'avancement de leurs études en la matière

- Echanger sur les collaborations possibles avec une visualisation d'outil pédagogique.

Créé en 1965, le PNNL conduit notamment des recherches pour  l'augmentation de la capacité énergétique des États-Unis et la réduction du pétrole importé, ainsi que la réduction des effets de l'activité humaine sur l'environnement.

Il dispose d'un budget de 1,1 milliard de dollars et dépend directement du département (ministère) de l’Energie (DoE)  et il collabore avec l'université de Washington State.

La délégation a été reçue par Kym CAREY (DoE), Steven WEINER, consultant pour le  DoE, Mike RINKER, directeur de l'efficacité énergétique (PNNL),  Nick BARILO, Chef de projet risque hydrogène(PNNL) et  Monte ELMORE, ingénieur ( PNNL) .

Ces séances de travail réparties sur trois jours ont permis d’échanger sur les avancées dans la connaissance des risques et surtout de partager sur les méthodes pédagogiques utilisées pour dispenser les bons messages pour les premiers intervenants et utilisateurs.

Une délégation du DoE et de PNNL devrait participer au colloque international sur le risque hydrogène qui se tiendra les 3 et 4 septembre à l’ENSOSP