Concours interne de lieutenant de Sapeur-Pompier Professionnel 1ère classe

Concours interne de lieutenant de Sapeur-Pompier Professionnel 1ère classe organisé par le CNFPT à l'ENSOSP

L’ENSOSP a accueilli le concours interne de lieutenant de sapeur-Pompier Professionnel 1ère classe organisé par le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) la semaine du 4 mars.

Si vous êtes intéressé par ce concours, voici quelques précisions utiles.

Qui peut s’inscrire à ce concours ?

-  Aux sapeurs-pompiers professionnels comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé ;

-  Aux fonctionnaires et agents publics des collectivités territoriales, de l’Etat, des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux mentionnés à l’article 2 de la loi no 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, aux militaires, ainsi qu’aux agents en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale, comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé, et titulaires d’une qualification reconnue comme équivalente à celle de l’emploi opérationnel réservé par leur statut particulier aux sapeurs-pompiers professionnels mentionnés au a par la commission mentionnée à l’article 9 du présent décret ;

-  Aux candidats justifiant de quatre ans de services publics auprès d’une administration, un organisme ou un établissement mentionnés au deuxième alinéa du 2o de l’article 36 de la loi du 26 janvier 1984 susvisée, dans les conditions fixées par cet alinéa et par le décret no 2010-311 du 22 mars 2010 susvisé.

Quelle est le nombre de sessions par an ?

En général, il y a une seule session par an. Le calendrier de la préparation est calé sur le calendrier des concours et examen de la DGSCGC

Combien y-a-t-il eu de candidats ?

Le nombre de stagiaires inscrits en préparation au CNFPT au niveau national est d’environ  1300 dont 270 pour l’IRSE sud (inter région sud-est / sud), c’est-à-dire PACA,  Languedoc Roussillon et Corse.

Quelles sont les épreuves qui constituent ce concours ?

Il y a deux épreuves d’admissibilité et une d’admission

Les deux épreuves d'admissibilité comprennent :

-  La rédaction d'une note administrative a partir des éléments d'un dossier technique portant sur un cas concret professionnel.

-  Des réponses a un questionnaire à choix multiples permettant d'apprécier les connaissances de culture générale du candidat ainsi que celles relatives à la sécurité civile et la gestion des risques, la sécurité et l'environnement

L'épreuve d'admission consiste en un entretien avec le jury ayant pour point de départ une présentation du candidat et de son expérience professionnelle.

Comment s’inscrire ?

Les inscriptions au concours se font directement sur le site de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion de Crises (DGSCGC). Quant aux inscriptions à la formation, elles sont faites auprès du CNFPT par l’intermédiaire des responsables formation des SDIS. Actuellement les inscriptions à la formation sont clôturées.

 

Crédit Fotolia