1ère formation RCCI à l’ENSOSP

1ère formation en Recherche des causes et des circonstances incendie à l’ENSOSP

En 2012, l’ENSOSP organise quatre sessions de formation RCCI, deux se dérouleront sur notre site parisien d’Oudiné et deux au pôle pédagogique d’Aix-en-Provence. La 1ère session a eu lieu cette semaine du 4 au 8 juin, elle s’est étalée sur 44h et comprenait une partie pratique et une partie théorique. L’occasion pour nous de revenir sur l’historique en France de la discipline RCCI. Dès 1998, la DSC avait constaté que plusieurs SDIS français commençaient à former en RCCI avec des intervenants venus du Canada, un pays en pointe dans cette discipline, ou des Etats Unis ou des formateurs français qui avaient appris là-bas. Un groupe de travail a donc été créé à l’inititaive de la DSC afin de réfléchir au développement de ces formations, il réunissait des spécialistes venus de différents milieux : sapeurs-pompiers, Ministère de la Justice, laboratoires scientifiques de la police, gendarmerie etc… L’ENSOSP a été associée à ces réflexions et dès 2010 elle a été chargée de mettre en place une formation.

Huit personnes ont été formées par l'ENPQ, l'Ecole Nationale des Pompiers du Québec, et un caisson a été construit. Il s’agit de deux containers de 24 pieds qui reproduisent 4 pièces domestiques : salon, cuisine, bureau, chambre. C’est là qu’ont été reproduits des feux quotidiens en France : feu de matelas du à une cigarette, feu de friteuse, feu de canapé avec lampe halogène etc… Les feux ont été éteints et les stagiaires présents cette semaine à l’ENSOSP ont eu pour mission d’en chercher la cause, de voir comment ils s’étaient propagés. Depuis la mise à feu, tout a été filmé, ce qui permet lors de la partie théorique de montrer aux stagiaires ce qui s’est réellement passé afin d’infirmer ou de confirmer leurs théories. A terme, cela permettra une meilleure compréhension des départs de feu et ainsi, les sapeurs-pompiers pourront améliorer les campagnes de prévention, la prévention dans certains bâtiments, les  techniques opérationnelles et le matériel opérationnel. L’ENSOSP a donc à cœur de poursuivre ces formations.